Archives de catégorie : Actualités

Toute l’actualité de la section

Jeux européen Gand 2017 : Médaille d’or !

Après les deux médailles d’argent aux jeux mondiaux inter-entreprises de Majorque l’an dernier, 12 joueurs de l’AS Orange Cesson (4 équipes) se sont rendus à Gand en Belgique pour les jeux européens.

L’équipe Mixte (Nessa, Christophe, Philippe, Jérome) termine médaille d’or en catégorie Mixte +40 ans.

L’équipe +40 hommes (Christophe, James, Jérôme, Bruno) termine 4ème (à 3 points de la finale..)

les deux autres équipes étaient inscrites en +40 hommes (Olivier, Xavier, Loic) et toutes catégories hommes (Gilles, Maxime, Vincent)

A noter le niveau de plus en plus relevé de cette compétition puisque étaient présents : l’actuel numéro 12 allemand, un ancien 248ème mondial, un ancien 11ème français….

Voici quelques vidéos : 

Nessa

Chris

Philippe

[/embedyt]

Places 3/4 : Christophe / Atif

Places 3/4 : Jérôme

Gand 2017 : Compte rendu équipe Mixte +40

Après la belle 5ème place obtenue en mixte à Riccione (Nessa/Bruno Lezoray et moi), « mon » équipe mixte est renforcée par Christophe. Nessa est motivée comme jamais et Jérôme est là pour me remplacer en cas de genou défaillant.

L’objectif est clair : chopper une médaille. La pression est énorme mais on n’aime cela !

Pour l’anecdote nous apparaissons dans le tableau avec la composition : Sandrine, Loic, Xavier et Olivier… En effet l’inversion de l’équipe mixte d’origine depuis de désistement de Sandrine et l’équipe avec Nessa (qui avait été considérée comme un gars…) signalé la semaine précédente n’ont pas été pris en compte par l’organisation (un petit reste de Majorque…).

Jeudi :

On se retrouve dans un tableau de 8 équipes : 7 équipes allemandes et nous… mais ce n’est pas des teutons baraqué(e)s qui vont nous faire peur ! Le premier jour est une poule de 4 équipes. Les matches sont en deux gagnants.

Nous attaquons dès 10H dans des courts chauffés à blanc (il fait très lourd !) contre Signal Iduna 1 (qui finira 4ème). Nessa se ballade et gagne facilement 2/0. j’enchaine, le genou n’est pas trop sollicité, victoire aussi facile 2/0. Chris enchaine 2/0. Un bon petit match pour commencer un tournoi.

Nous enchainons contre Stadtverwaltung Wuppertal. Je laisse ma place à Jérôme qui a la raquette qui commence à le démanger…. Nessa facile 2/0, JéJé pareil 2/0, Le maestro termine le boulot 2/0.

Nous attendons ensuite la 3ème équipe allemande juqu’à 12H30 (elle était convoquée à 9H). Elle ne viendra finalement pas.

Nous voilà donc 1er de poule après une bonne matinée sans stress ni fatigue. De quoi encourager les collègues l’après midi !

Vendredi :

Arrivée au club avec une petite surprise : le juge arbitre n’a rien trouvé de mieux que de nous faire jouer contre les même équipes que la veille (encore la Majorca Touch !). Après discussion, nous jouons finalement contre deux équipes de l’autre poule ! L’objectif est clair : terminer 1er de poule pour normalement jouer la finale contre le 1er de l’autre poule !

1er match contre Energie Sportvereinigung Hamburg. Nessa toujours facile 2/0. J’enchaine 2/0 en ne faisant pratiquement que des balles lobées dans le 2ème jeu (mon adversaire n’aime pas trop les volées mais c’est à moi qui décide ce que je joue, mince alors !). Le maestro encore sans pression 2/0

2ème match contre Signal Iduna 2  (qui finira 3eme). Le match s’annonce plus serré. le stress commence à monter puisque si nous gagnons nous sommes en finale.. Nessa attaque avec les nerfs à vif et fait beaucoup de fautes et ne joue pas avec sa maitrise habituelle. elle perd le 1er jeu, c’est chaud… je suis pâle ! elle gagne finalement 2/1. j’enchaine pour gagner 2/0 avec un match plus accroché. Chris peut terminer tranquille 2/0. Nous voilà en finale.

Nos adversaires du lendemain viennent discuter avec nous : leur féminine s’est blessée et ne pourra pas jouer. ils nous demandent notre accord pour faire jouer une autre féminine (qui est celle que Nessa a battu difficilement). On donne notre accord (avec quand même le point gagné pour nous. ils vont pas nous la faire à la Séville 1982 les allemands, mince !)

Samedi – Finale (3 jeux gagnants) :

Nous jouons contre Energie Sportv.Hamburg. A les voir s’échauffer, ils sont bien plus coriaces que nos précédents adversaires. De plus, notre maestro qui s’est fait mal au dos contre un ancien 258ème mondial le matin ne sera pas au top.

Nessa attaque. Après quelques premiers points difficiles contre son adversaire de la veille, elle prend le dessus et gagne finalement 3/0 (elle aura laissé 14 points à son adversaires sur les 3 jeux). Le maestro à 50/60% souffre et perd le 1er jeu. son adversaire est adroit et chris fait beaucoup de fautes inhabituelles psychotant un peu sur son dos. je regarde le match, je suis livide… En faisant moins de faute et en faisant plus courir son adversaire, les points s’enchainent et Chris gagne 3/1. On est médaillé d’or ! Voulant pourtant bien faire, je perds ensuite mon match 2/0 contre un gars très technique (mais on s’en fout…)

La section remporte sa première médaille d’or ! On est tous aux anges malgré la petite déception de la 4ème place de l’équipe hommes +40.

Nous pouvons tous ensemble fêter cela par un apéro. Avec cerise sur le gâteau une belle remise de diplômes à Xavier, Loic et Olivier (Sandrine attendra un peu) puisque c’est leurs noms qui apparaissent sur les diplômes de champion d’Europe ! De quoi également passer la présidence à Gilles qui saura animer la section (personne n’est inquiet là dessus).

Vous pouvez vous arrêtez là car la suite va être chiante…

Merci à Nessa pour sa motivation toute cette saison à vouloir toujours progresser. Cela a porté ses fruits ! et je suis sûr que les matches de Riccione ont apporté (je me rappelle toujours celui après Martine…)

Merci Chris pour tout ce que tu nous apportes sur le court et en dehors. Même avec le dos en vrac tu arrives à te pousser pour nous apporter cette breloque ! Perso j’ai beaucoup appris à te côtoyer et même si je n’arrive toujours pas à être méchant sur un court, j’essaie de me projeter sur le prochain match, c’est déjà cela !

Merci à tout le groupe : les deux petits nouveaux Vincent et Loic qui ont su parfaitement s’intégrer dans la petite famille que nous faisons et aux autres avec qui je passe de si bons moments.

Perso, même si vous vouliez que j’obtienne une médaille et que je m’en fichais, je trouve cela finalement agréable et je me ballade avec depuis une semaine…

Philippe.

Gand 2017 : Compte rendu équipe 1 +40

Nous nous présentons à Gand avec une composition d’équipe plutôt classique (Chris, James, Jérôme), mais avec tout de même une grosse nouveauté, puisque c’est Bruno qui joue le 4ème larron (ceci afin d’offrir le max de chances de médaille à notre bien-aimé ex-président, « Grande Papa » Philippe, en l’alignant dans l’équipe mixte +40 ; stratégie plutôt payante – lire par ailleurs).

 La principale incertitude réside dans notre capacité à maintenir le même niveau de jeu en compétition qu’à l’entraînement (notamment pour James et moi, qui sommes un peu les « champions du monde des matchs amicaux ») et à tenir tout court sur le court (surtout pour James, avec un problème de pyramidal – je vous laisse regarder dans un atlas médical de quoi il s’agit – qui l’enquiquine depuis des semaines).

 1er jour (jeudi 22/06)

 La température sur les parquets est littéralement étouffante ! (37° ? 38° ? plus ?).

Heureusement, les organisateurs ont eu la bonne idée, à la fois pour les organismes et pour le planning, de faire jouer les matchs en 2 jeux gagnants.

Sans cela, je pense qu’il y aurait eu du petit bois en fin de journée…

 Le tableau compte 16 équipes, réparties en 4 poules de 4 équipes.

Les courts sont bien entretenus et le club, même s’il ne paye pas de mine vu de l’extérieur, est spacieux et plutôt confortable.

 Nous tombons au 1er tour dans une poule de 4 équipes : les Français de Veolia Sport (sélection de joueurs qui ne se connaissent pas, mais bossent a priori tous pour Veolia), les Allemands Airbus Stade (contre qui nous avions rencontré les pires difficultés à nous qualifier l’année dernière à Majorque) et les Suisses d’Old Stars (l’inverse de Veolia, i.e. une équipe de joueurs se connaissant très bien, mais dont aucun ne travaille pour la même boîte…).

 La rencontre face à Veolia est une formalité, disons-le, avec 3 victoires assez faciles.

La tactique est simple : c’est Bruno qui joue pour l’instant tous les matchs en n°3 et on garde James en réserve, vu son état physique, avec l’optique de tenter le tout pour le tout sur une rencontre contre laquelle on peut estimer que Bruno n’aurait que très peu de chances de gagner.

 2ème rencontre face à Airbus Stade. Leur compo d’équipe a changé par rapport à Majorque. L’adversaire qui avait battu James à l’issue d’un match acharné l’année dernière joue maintenant en n°1. Et en l’occurrence, il ne fait pas le poids face à notre maestro. Et l’adversaire que j’avais battu l’année dernière à l’issue d’un match non moins acharné n’est plus là. Je l’emporte 2/0 contre leur numéro 2, après être remonté de 5/10 à 10/10 dans le 1er (finalement gagné 13/11) ; je crois que ça lui a filé un coup derrière le casque.

Bruno, quant à lui, fait parfaitement le job.

Résultat : 3/0 pour nous.

 3ème rencontre (en moins de 2h !), face aux Old Stars. Une bande de joyeux drilles, qui joue pas mal au squash, et remporte d’ailleurs la rencontre 2/1.

 Nous terminons donc 2ème de notre poule et sommes reversés pour le 2ème jour avec deux 1er, un 2ème de poule.

 2ème jour (vendredi 23/06)

 1ère bonne nouvelle : il fait moins chaud et l’air sur les courts est redevenu respirable.

Même en 2 jeux, jouer un match en apnée, faut reconnaître que c’est pas évident…

 Aujourd’hui, c’est une confrontation Orange / Allemagne qui nous est proposée, puisque nous sommes opposés à FlugHafen München, talSport Wuppertal et Ford Köln.

 Les 2 rencontres face aux équipes de Münich et Cologne ne posent pas vraiment de problème (1 jeu perdu sur les 6 matchs, avec notamment un Bruno implacable contre l’équipe Ford).

 En revanche, talSport Wuppertal a l’air plus costaud.

Nous décidons d’aligner James sur le match des n°3.

Et ça marche pas mal. 1er jeu pour notre cap’tain James, qui joue sur une jambe et demi, mais dont la variété et la précision des coups met l’adversaire trop loin de la balle.

2ème jeu, même scénario : James ne laisse pas à son adversaire le loisir de le faire courir. Il creuse rapidement l’écart, jusqu’à 8/3.

On voit la victoire se profiler.

Hélas, de plus en plus inquiet que sa fesse ne le lâche (mais qu’est-il donc allé faire pour en arriver là ?), James se déconcentre et sort totalement de son match. Son adversaire grappille son retard point après point. 9 partout, la tension est forte. Mais c’est l’Allemand qui l’emporte dans ce 2èmejeu.

James est encore motivé à l’entame du dernier jeu, mais ne joue plus que sur une jambe tout court. Il donne tout ce qui lui reste, mais malheureusement, son adversaire retrouve un tout petit peu de peps et finit par gagner.

 Il nous reste 2 matchs pour inverser la tendance.

 J’enchaîne face à Gunal. Bon joueur (Patrick S, d’Airbus, m’annonce un bon 2C !), mais je suis en forme et ne me laisse pas impressionner.

Je fais bien, car le gars n’est pas mauvais, mais à mon avis plus proche de 3B/3C que de 2C.

Le match est très disputé, dans un excellent esprit, avec de beaux échanges.

Je réussis à jouer sérieusement, sans fioritures comme ça m’arrive parfois (doubles-murs à la noix, attaques dans la tôle, lobs à mi-court, etc.) et je remporte le 1er jeu 11/9.

Le 2ème jeu démarre bien. Peu de fautes et quelques coups gagnants. 10/5 pour moi.

Mais c’est alors que, pris par le fameux « syndrôme de la vallée », je commence à moins (bien) jouer. 10/6, 10/7… puis 10/9.

Caramba ! Il ne me reste plus qu’une cartouche !

Le service de Gunal est un peu décollé du mur. Vlan, volée ras de tin et je réussis enfin à boucler ce match !

Gros gros soulagement après ces quelques derniers points étouffants.

 En tout cas, match très sympa à jouer et, d’après ce que tout le monde me dit en sortant du court, très sympa à regarder aussi.

 Je passe le message à Christophe : « tu nous termines le boulot ! ».

Comme d’hab, quoi.

 Sauf qu’il y a un os.

Michael Galde, son adversaire, est loin d’être manchot…

On peut même dire que c’est un super joueur.

Il gagne d’ailleurs le 1er jeu.

Puis mène dans le 2nd.

Chris sert le jeu, réduit l’écart.

8/9, puis 3 « petites » erreurs de son adversaire et notre n°1 égalise !

Malheureusement, Michael ne craque pas dans le dernier jeu. Il est diabolique de précision et de régularité.

Nous nous inclinons finalement.

 Le sentiment est un peu bizarre, car on a tous plutôt bien joué, mais c’est vraiment rageant de passer si près de la finale !

 Dernier jour (Finals Day)

 Retour à la normale aujourd’hui, avec des matchs en 3 jeux gagnants.

C’est la petite finale pour nous et nous y retrouvons les Suisses rigolos d’Old Stars.

Ils arrivent au club dans des combinaisons moulantes du plus bel effet (photo).

En revanche, leur compo n’est plus la même.

Ils sont en effet renforcés depuis la veille par Atif, Pakistanais de son état et nouveau n°1 de leur équipe.

C’est Bruno qui débute. Et il joue bien.

Il perd certes le 1er jeu au tie-break, après avoir même eu quelques balles de jeu, mais son adversaire commence à donner des signes de faiblesse dès le début du 2ème jeu.

En fait, il s’avèrera au 3ème jeu qu’il s’est blessé.

Bruno ne se laisse pas déconcentrer et, cliniquement, marque point par point.

1 partout, puis 2/1 et finalement 3/1.

Belle victoire (et petite surprise) pour notre n°3.

 Christophe enchaîne face à Atif.

Même si on n’est plus dans les années 70/80 et que ce sont maintenant les Egyptiens qui dominent le squash mondial (avec les Français !), le gars est tout de même plutôt bon.

Christophe ne se laisse pas faire (c’est pas son genre !) et il s’arrache. Au point de se faire mal au dos, ce qui un moment nous inquiète un peu car il est censé jouer la finale mixte+40 dans une heure.

Mais Atif est trop fort et notre n°1 doit laisser échapper la victoire.

 C’est donc à moi que revient l’honneur de clôturer notre tournoi, en essayant d’aller chercher la 3ème place synonyme de médaille.

Je suis opposé à Renato, le joueur qui avait joué en position de n°1 contre nous la veille.

Chris avait gagné, mais en étant obligé de jouer très sérieusement.

Renato remporte le 1er jeu. Je ne joue pas trop mal, mais je ne fais pas les bons choix lorsque les ouvertures se présentent, ce qui m’empêche de concrétiser les situations favorables.

C’est mieux dans le 2ème. J’ai plusieurs balles de jeu. Malheureusement, Renato ne fait pas de faute aux moments cruciaux. 15/13 pour lui.

Ça commence à être compliqué.

Je démarre mal dans le 3ème. Mais je remonte, jusqu’à 9/10, je crois. Pas suffisant cependant pour l’empêcher de conclure.

 C’est fini. Pas de médaille ce coup-ci, mais une 4ème place.

Et une belle 4ème place, car le niveau était très relevé sur cette édition !

Mais notre équipe a su elle aussi proposer un bon niveau de jeu (n’est-ce pas, Bruno ?).

 Et surtout, toujours d’excellents moments partagés sur et en-dehors des courts, avec les copains d’Orange, mais aussi avec nos « adversaires ».

L’ambiance était bonne. La bière belge aussi. On reviendra.

Jérôme

Gand 2017 : Compte-rendu équipe 2 +40

Avec peu de prétentions mais grand enthousiasme, l’équipe 2 masculine de +40 ans s’est rendue aux jeux européens d’entreprise corpo de Gand composée d’olivier (le joueur ayant un bon toûcher de balle dans l’équipe – joueur numéro 1), de xavier (le marathonien – joueur numéro 2) et loïc (+ 40 ans mais seulement un an de pratique).

Etant à Gand, l’idée était de se faire plaisir, de ne pas jouer avec des moufles 🙂 mais à notre meilleur niveau possible.

Le premier jour, pour les deux premiers matchs, nous avons perdu sèchement 3-0 contre une équipe d’airbus de toulouse et aussi 3-0 contre l’équipe allemande (talSport Wuppertal) qui a fini en finale et ce n’est pas la chaleur qui a pu expliquer à elle seule ces deux résultats. Le soir, dans le besoin de se ré-hydrater suite à la chaleur suffocante sur les courts de squash, nous avons pu apprécier les bières et boissons belges dans la perspective de repartir au combat (sportif bien entendu).

Le deuxième jour, nous avons d’abord rencontré l’équipe francaise de véolia puis ensuite l’équipe allemande de l’aéroport de munich.

 

Les matchs ont été serrés contrairement à la veille, nous avons perdu cependant 3-0 contre véolia et 2-1 contre l’équipe de munich avec des matchs accrochés en numéro 1 et 2.  Loïc a rencontré des joueurs plaisants, il s’est arraché, il aurait pu surprendre un de ses adversaires sur un set puisqu’il a eu une balle de set. La fin de cette journée s’est terminée de manière sympathique au bar du club de squash autour d’une table avec de bonnes bières à partager avec nos différents adversaires.

Le 3ème jour , nous nous sommes rendus à nouveau au squash pour soutenir cette fois-ci nos collègues qui étaient en phase finale. Nous avons pu apprécier de beaux matchs à l’occasion de ces jeux européens.

Xavier.

Gand 2017 : Compte rendu équipe open

Engagée en catégorie -40 Open, notre équipe se compose de Gilles, Maxime et Vincent. 11 équipes. De la chaleur, surtout le premier jour !!

1er match. BSK KELAG. Défaite 2-1

1er match et … première défaite! Très bon niveau pour cette équipe autrichienne qui plus est très sympa. Gilles et Max KO, 2-0 ! Dernier match tendu pour Vincent, victoire 11-9 dans le 3ème.

2eme match. AS FHM Solutions. Défaite 3-0

L’albatros étant absent, notre futur président joue finalement contre Jean-Thomas Auliac, gros début de match mais défaite 2-1 ! Contre Francis HacheM, d’où FHM (et oui notre albatros à nous  a joué le boss). Défaite 2-0, on lui a pourtant dit que l’entrainement était fini.. Dernier match et même sanction pour Vincent, défaite 2-0 !

Fin de cette première journée. Dur dur pour l’équipe

                     

3eme match. Stern Stuttgart. Défaite 3-0

Après avoir visité uniquement le côté gauche du court, notre capitaine perd 2-0 contre un allemand inconnu au bataillon (LOL J).. Maxime quant à lui, après une sieste d’une heure et sans doute encore dans le brouillard, suivait le même chemin. Pour Vincent, le vrai jeune de la bande,  cela fût un peu plus serré face à un allemand s’étant bien hydraté avant le match, menant 1 set à 0 et 9-6 pour finalement perdre 2-1 !!

Le masque pour l’équipe après cette 3ème défaite..

4eme match. Padel Horizon. Victoire 2-1

La finale… de classement. Après un match superbe et acharné, Gilles perd 2-1 contre le Bjorn Borg français ! Grosse pression pour Maxime, qui tient le choc et arrache la victoire dans un 3eme jeu qui aura fait couler de l’encre après un Stroke litigieux ! Dernier match et c’est la victoire pour Vincent 2-0, grâce aux conseils avisés de coach Christophe.

Un début de championnat difficile pour notre équipe de djeun’s, de très grosses équipes dans cette catégorie. L’honneur est sauf avec cette dernière victoire et nous repartons à bloc de Gand en pensant à 2019 !

France Entreprise 2017 à Tours : 6ème !

Notre équipe filles  (Nessa, Anne, Coralie, Aurélie) a représenté la section aux Championnats de France à Tours le week-end du 3 Juin 2017.

Voici le CR des aventures de nos 4 squasheuses :

Jour 1

Contre Thalès: 0/3

1er match les num 3 avec Aurélie pour son tout 1er tournoi. Toute souriante et pétillante sur le court. »ça fait du bien de suer un peu » nous dit la belle Aurélie! 0/3 pour ce 1er match avec quelques jolies balles.

Les num 2 avec Anne contre une 2B. 0/3 avec un Match très accroché au 3e set perdu seulement 11/9. Anne pleine d’énergie (et de sourire, décidément, quelle équipe!) n’a cessé de courir et de se battre sur chaque balle.

Les num 1 avec Nessa contre une 2B aussi, très technique et un service précis. Une Nessa (souriante forcément) a eu du mal à placer son jeu puissant au 1er set et a fini par trouver quelques failles dans le jeu de son adversaire. Sa pugnacité impressionnante n’a pas été suffisante malgré une remarquable remontée sur la dernière manche, 0/3.

Contre MACIF: 0/3

LA rencontre contre les championnes !

Au premier match Aurelie decouvre le fonctionnement de son epaule et arme enfin bien grand avant de frapper mais cela ne suffit pas… 0/3 contre une Helene qui a fait un bond en avant cette annee dans sa pratique.

Suit Anne qui rencontre Karine en 2B, beaucoup de longs echanges, Anne ne lache rien et une grosse ambiance monte dans les gradins. Nous avons pris beaucoup de plaisir a suivre ce match envole. 0/3. Un des coachs spectateurs nous confie « si elle prend quelques cours sur son coup droit elle sera imbattable ». A bon entendeur 😉 La premiere journee sportive s’acheve avec le choc des Titans. Nessa contre Emmanuelle, 2B. Cris, sueur, applaudissements, Nessa s’accroche comme une tigresse mais son adversaire ne lui laisse aucune opportunite. Il y a de la belle technique au rendez-vous et une tres belle ambiance sportive sur le cours et dans les gradins. Nous filmons la derniere manche pour Nessa qui se prepare deja pour la revanche de l’an prochain. 0/3.

Nous finissons la première journée 6e du tableau.

A noter sur cette première journée, nous avons remarqué que Nessa se prépare avant chaque match comme un guerrier tribal. Bandeau, coiffure et lipstick, elle annonce la couleur !

Jour 2

Contre IBM Paris : 0/3

Ordre 3-2-1

Aurelie ouvre le bal avec Nicole, 33 ans de carrière, bienveillante. Des beaux échanges. 0/3.

C’est au tour d’Anne, qui joue contre Danielle un match endiablé, remporté par IBM en 5 jeux. 11/5, 5/11, 11/4, 6/11, 6/11. Chaque point s’est severement bataillé.

Match 3 avec Nessa contre Catherine. Il y a du niveau et de la technique, doubles murs, balles lobbees, accélérations, amortis, courtes se succèdent. Nous prions pour que Nessa fasse durer le plaisir, elle a plus de physique. 2/11 pour la première manche, ça commence a suer a la seconde, emportée 11/8. 10/12 sur une 3e manche ou chaque joueuse occupe le terrain au maximum. La 4e est emportee 9/11 par Catherine, remontée à bloc. J’etais dans les coulisses, je vous raconterai comment on remonte une feminine a bloc si vous etes sage 😉

Contre crédit Mutuel Strasbourg 1/2

Aurelie ouvre la rencontre de l’après midi plein de bonne volonté. Elle se retrouve contre Brigitte qui a une arme fatale : un service très efficace contre lequel Aurelie fait de son mieux mais s’incline 0-3.

Anne prend le relais avec Marielle, même école pour le service et une technique bien rodée qui ne laisse aucun point de faute, échanges passionnants avec notre numéro 2 qui vole littéralement pour aller chercher la balle aux quatre coins du cours et réussit a faire courir son adversaire sur le deuxième jeu. Pas suffisant. 5/11, 10/12, 4/11.

Ca y est !!!!!!!! 3/1 pour Nessa dans le dernier match qui nous oppose au Credit Mutuel. Beaucoup de beaux échanges, toujours une belle technique en face mais Nessa l’emporte grâce a sa condition physique et à une lecture judicieuse des premiers jeux qui lui permet de pousser plus loin que son adversaire Aleks. Un très beau moment. Merci championne !

Jour 3

Dernière journée contre TOAC, qui a eu beaucoup de chance à la tombola de la veille.

Joueur 2 qui commence avec Anne (vs marie-pierre). Quelques petits problèmes de réglages et finalement, plus de faute sur le service et de très belles longues balles, 1/3.

Puis Aurélie en joueur 3 contre Nathalie pour un joli match tout en élégance et qui a essayé de mettre en pratique tout ce qu’elle a appris pendant ces 3 jours. 0/3 Puis Nessa qui au 1er jeu contre Martine a fait un jeu tellement parfait ! Martine a réussi à se reprendre sur un jeu en ralentissant et en rallongeant. mais notre battante de Nessa avait décidé de gagner et s’est adapté. 3/1.

Christophe élu sportif AS Orange Cesson de l’année !

Pour finir en beauté cette année 2016 après les 3 médailles remportées au printemps, l’apothéose est venue lors du cocktail des partenaires qui a eu lieu le jeudi 16 Novembre.

En effet, Christophe Bouin déjà élu sportif des jeux mondiaux de Majorque s’est vu remettre la coupe du super sportif de l’AS Orange Cesson !

C’est une juste récompense pour notre Chris qui le mérite pour tout ce qu’il apporte à la section !

wp_20161117_19_24_09_rich img_2513

Majorque 2016 : compte rendu équipe Orange B

3 semaines après la bonne perf enregistrée à Rennes pour les finales du championnat de France corpo (3ème place à la clé), nous nous déplaçons à 8 joueurs de la section squash de l’AS pour participer aux jeux mondiaux inter-entreprises à Majorque.

Si les jeux européens existent depuis longtemps, ce n’est que la 1ère édition de leur déclinaison mondiale.

Quelques inconnues au tableau, donc, concernant notamment l’organisation de l’évènement et les pays participants.

Et ces inconnues évoluent progressivement en légère inquiétude quand nous nous rendons compte que l’organisation ne diffuse que très peu d’infos sur l’évènement. La veille du départ, nous ne savons ainsi pas combien d’équipes participent à la compétition et il subsiste même des doutes quant au lieu des rencontres…

 Histoire de gagner en sérénité et de bien s’acclimater aux températures et à la gastronomie locales, nous arrivons dès le mardi aux Baléares (en fait, surtout une contrainte de vols au départ de Rennes, qui ne partent que le mardi, mais bon, on va pas se plaindre).

Il fait beau et chaud, comme disent les Belges J

 La 1ère journée est consacrée à la visite de quelques jolis coins de l’île. Et il faut bien avouer qu’il y a de quoi faire. On opte pour la Cap Formentor, tout au nord, puis la route spectaculaire qui nous mène au port de Sa Callobra, avec un petit saut à l’embouchure du torrent del Pais, et on termine par le village de Soller.

Rien de tel que ces moments agréables passés ensemble, sans stress, pour assurer la cohésion d’équipe.

 Maryse faisant toujours bien les choses, un apéro géant est organisé le mercredi soir avec toutes les sections. L’occasion de croiser quelques têtes connues et de faire connaissance avec d’autres.

Nous prenons ensuite le chemin du « village des jeux » (en fait, une demi-douzaines de petite cahutes posées sur le « parc de la mar ») pour retirer les accréditations, qui nous sont annoncées comme étant indispensables pour pouvoir participer aux compétitions.

 Pour répondre à l’insistance de la FFSE, nous veillons donc à être au RDV, à 21h, pour retirer les accréditations.

C’est le gros bordel : l’organisation jongle avec des centaines d’accréditations non classées qui viennent de leur arriver en tas.

Le pragmatisme payant toujours, face à l’impossibilité de nous remettre nos badges, on nous apprend qu’ils seront finalement disponibles le lendemain sur le lieu des compétitions.

Précisons qu’à ce moment-là, nous ne savons pas encore à quel endroit nous allons jouer, puisque 2 clubs de squash sont annoncés sur la carte des installations des jeux…

A tout hasard, nous laissons un n° de mobile au DTN de la FFSE qui traîne par-là (lequel finira par nous laisser vers 23h un message nous indiquant le lieu de nos matchs le lendemain matin).

 Un peu dépités, nous jetons quand même un œil à la cérémonie d’ouverture qui se déroule juste à côté… pour constater qu’elle est plus qu’anecdotique. Pour certains pays (dont le dernier organisateur en date des jeux européens), il n’y a strictement personne à défiler derrière le drapeau ! Quel engouement !

 Heureusement, il faut beau J

 Dodo relativement tôt, pour être d’attaque à l’heure de convocation le lendemain matin.

 1er jour de compétition :

 Avec le sérieux qui nous caractérise, nous arrivons un peu en avance au club de squash.

Il faut avouer que nous n’avions qu’une confiance modérée dans les navettes annoncées par l’organisation entre les hôtels et les installations sportives.

Évidemment, les accréditations ne sont pas là. On nous apprend donc que, finalement, il n’y en aura pas besoin…

Gros effort de l’organisation : les tableaux sont (enfin !) publiés.

L’occasion de constater qu’il n’y a qu’un tableau de 8 en +40 et un tableau de 16 (et encore, pas tout à fait complet) en open.

Pour ce qui nous concerne (Christophe, James et moi, soit l’équipe « Orange Cesson B », alignée en +40), nous attaquerons directement en quart de finale pour un tournoi de 3 rencontres max, l’organisation n’ayant pas jugé bon de constituer des poules, ce qui aurait permis de jouer davantage de matchs…

Il y a tout de même quelques bonnes nouvelles :

– le club est super agréable, avec des vestiaires confortables, un bar/restau spacieux et même une petite piscine en plein-air

– les courts de squash, qui avaient l’air vraiment pourris, s’avèrent en fait tout à fait jouables.

– la participation assez réduite fait que nous pourrons peut-être nous contenter des 3 seuls terrains du club

(et sinon, il fait toujours beau J)

 Nous apprenons d’ailleurs, au gré des discussions avec d’autres joueurs, que plusieurs équipes se sont désistées face au caractère improvisé de l’organisation. Info ou intox, difficile à dire, mais il est vrai que certaines entreprises que nous avons l’habitude de croiser dans ce genre de manifestations sont absentes (Supermagnet, SG Stern, Veolia, US Cheminots, etc. – mais peut-être ces derniers n’ont-ils pas pu venir jusqu’à Majorque en raison des grèves de chemin fer ?).

 Quoiqu’il en soit, notre tournoi démarre à 17h, c’est-à-dire après toute une journée à poireauter au club ; heureusement, il y a la piscine et 2 autres équipes Orange à supporter/coacher.

La 3ème place aux championnats de France à Rennes n’a pas totalement fait disparaître le fantôme de Riccione (élimination en pré-tour contre une sélection italienne des meilleurs joueurs de +40 qui n’avait donc rien à faire dans un championnat corpo, pour une superbe 17ème place comme résultat final, alors que le podium nous tendait les bras), aussi nous sommes un peu tendus, au moment de jouer contre Airbus Operations GmbH, des Allemands comme le GmbH l’indique.

Tendus, sauf Christophe, qui joue sérieux mais pas stressé et se défait donc de son adversaire, 3/1.

James enchaîne et démarre bien, mais, comme à Riccione, il subit un gros coup de chaud (il faut dire que c’est une vraie fournaise sur les courts, en cette fin d’après-midi). Il s’accroche, mais finit par perdre 3/2.

Je dois donc remporter mon match si on veut éviter une nouvelle désillusion.

James m’a mis en confiance avant la rencontre, en m’annonçant que mon adversaire est « de loin le meilleur joueur de leur équipe »…

Et c’est vrai que son coup droit est dévastateur.

Mais heureusement, son revers est beaucoup moins bon.

Je démarre plutôt bien et remporte le 1er jeu, 12-10.

Le 2nd est très serré également, mais je le laisse filer, 12-10.

Petit coup de fatigue dans le 3ème et ça fait 2/1 contre nous.

C’est curieux… ça commence à sentir un peu la même odeur qu’à Riccione… Vous ne trouvez pas ?

Heureusement, Sergio, mon adversaire Allemand, qui est en fait Portugais comme son nom l’indique, commence lui aussi à fatiguer.

J’arrache le 4ème (me souviens plus du score).

Le dernier jeu est une bataille rangée. Nous sommes tous les deux au bord de l’asphyxie.

Bien coaché par Christophe et par la fatigue, je ne me focalise plus que sur une chose, marteler le revers de mon adversaire.

Et ça finit par marcher : à l’usure, je remporte ce 5ème jeu, 11/7 il me semble, à bout de force et de nerfs.

DSC_0014_4

Quel soulagement !!

Riccione est définitivement digéré.

 En plus, il fait beau J

 

2ème jour de compétition :

Dernier jour de compétition, en fait, puisque nous jouons aujourd’hui demi-finale, puis finale ou match pour la 3ème place.

La demi-finale est un duel fratricide : nous retrouvons les copains d’Orange Cesson C, qui ont passé l’obstacle d’une autre équipe allemande à laquelle ils étaient confrontés en quart.

Ambiance sympa et matchs intéressants.

D’autant que nous l’emportons 😉

20160603_110745

Nous voilà donc en finale !

 La finale se joue à 17h, face à la Française des Jeux Vitrolles, que nous connaissons bien, et devant une affluence record d’une douzaine de spectateurs.

James lance les hostilités, contre Joël Montels.

Deux styles de jeux un peu similaires, dans le sens où l’un comme l’autre prennent peu de risques et tentent d’user leur adversaire.

C’est d’abord James qui s’en sort le mieux, puisqu’il mène 2 jeux à 1.

Puis 5-0 dans le 4ème.

Il entrevoit sans doute la victoire… et sort donc de son match. Il perd le 4ème.

Le 5ème est également serré, mais c’est à Joël qu’il reste le petit supplément de ressources pour aller chercher la gagne.

 Nos adversaires ayant amené dans leurs valises leur prof de squash pour jouer n°1, on se dit que ça va être compliqué (le gars est un ancien n°11 français…).

Pour ma part, je me trouve donc confronté à Daniel Bandiera, classé 2D et qui est d’habitude n°1 de la FDJ.

Et je démarre mal. 5-0.

Je rentre enfin dans le match, mais je perds le 1er jeu 11-5.

C’est beaucoup mieux dans le 2ème, puisque je mène 8-3.

Mais dans cette rencontre sans enjeu, et avec la dépense physique et nerveuse de la veille qui m’a bien vidé, je perds ma concentration. Résultat, Daniel remonte et empoche le 2ème jeu.

Le 3ème n’est plus qu’une formalité (pour lui).

La « FDJ augmentée » est « championne du monde ».

DSC_0029_3

Tant mieux pour eux.

 Quant à nous, on est très heureux avec notre médaille d’argent.

D’autant que les « jeunes » qui concouraient en open décrochent eux aussi une 2ème place !

DSC_0016

Du jamais vu pour la section et une sacrée reconnaissance pour les joueurs, mais aussi (et surtout) pour tout le boulot fourni par Philippe, le président de la section et Gilles, son suppléant-dauphin-désigné.

Il fait définitivement beau J

RDV à Gand l’année prochaine pour les jeux européens, où on espère une organisation un peu plus sérieuse, plus de participants, mais des résultats aussi bons !

signé de la plume de Jérôme.

Majorque 2016 : Spectacular !!!!!!

Après des championnats de France extras mais déjà si loin et une médaille de bronze, la section avait amené 8 joueurs pour 3 équipes aux Jeux mondiaux de Majorque entreprises. Malgré une organisation indigne durant toutes la durée des jeux (remise de médailles y compris), les résultats sont historiques :

  • L’équipe A (Christophe, Pierre, Gilles) sont vice champion du monde en -40 ans
  • L’équipe B (Christophe toujours, Jérôme, James) sont vice champion du monde des +40 ans
  • L’équipe C (Philippe, Xavier, Maxime) termine 4ème en +40.

Une année exceptionnelle pour la section !

DSC_0016

DSC_0005

Majorque 2016 : Compte rendu équipe Orange C

Après une saison avec l’équipe 1, des championnats de France avec l’équipe 2, me voici avec l’équipe 3 (la descente continue….) aux jeux de Majorque avec pour seul objectif : se faire plaisir !

J’ai donc pris le brassard de capitaine à Xavier. Cela lui évitera de faire ce compte rendu et de se concentrer sur celui qui l’a encore à faire pour les championnats de France 😉 Maxime complétait l’équipe en 3.

Mardi 31 Mai : arrivée à l’hôtel : tentative de dîner dans le resto préféré de Jérôme (dit Geronimo ou G.O. nimo car il a assuré toute la semaine), il est fermé…

Mercredi 1er Juin : Mise au vert dans le nord de l’île. Une bonne ballade pour penser à autre chose sous un beau soleil et des superbes paysages mélangeant mer et montagne. Retour le soir sur Palma. Pôt avec les 108 personnes de l’AS Orange à l’hôtel puis vélo pour essayer d’aller chercher les accréditations et participer à la cérémonie d’ouverture. Cela se finira par un genou ouvert et une perte de connaissance après une chute de vélo en ce qui me concerne…. Heureusement Gillou le secouriste (mon sauveur !) me sortira de cette mauvaise passe sans la pratique du bouche à bouche (je suis sorti du coma juste avant, ouf !)

nouvelle tentative de dîner dans le resto préféré de Jérôme, encore fermé… Pizzeria tenue par des allemands très sympa !

DSC_0037_2

Jeudi 2 Juin.

Rendez vous au club vers 8H30 après une ballade en vélo de 15 minutes afin de se réveiller les jambes un peu fatiguées de la veille…

Nous vérifions que le tableau est bien celui qui était affiché sur le site internet car l’organisation étant catastrophique, il faut se méfier… Nous devons jouer en 1/4 de finale à 11H contre des allemands dont le nom de l’équipe est imprononçable mais puisque vous insistez le voici : BSG STANDTVERWALTUNG WUPPERTAL….

12H toujours personne ! Nous pensons que nous allons être en 1/2 finale sans jouer mais l’équipe va finalement arriver avec 1 heure 1/4 de retard. Point positif, ce ne sont pas des allemands baraqués comme souvent mais plutôt 3 gars dont la quarantaine commence à être assez loin ! Cette attente a aussi permis à Jérôme, inquiet du pansement de fortune que j’ai fabriqué,  d’aller me chercher de quoi strapper mon genou qui contenu de saigner.

Je débute avec la casse de mon cordage et suis obligé de passer à ma raquette de secours (qui fait beaucoup moins de nicks que l’autre…). Le match est maîtrisé au début puis assez tranquille. je gagne 3/0. C’est à Xavier ou Maxime de remporter une petite victoire qui nous amène en demi !

Xavier fera un match très sérieux sans trop de difficultés et gagnera également 3/0. Maxime fera pareil 3/0 sans problème non plus.

Nous sommes en demi finale des championnats du monde !

Nous pouvons nous limiter à supporter l’autre équipe Orange de +40 qui joue contre des allemands beaucoup plus sérieux que les nôtres pour un match au couteau. Ce match sera aussi celui qui déterminera nos adversaires en demi finale le lendemain. Le match sera chaud mais Orange B sera également en demi finale ! YES !

Idem pour Orange A en -40 qui passera également en demi ! RE-YES !

3 équipes en demi finale le lendemain, de quoi fêter l’événement. Le resto de Jérôme étant fermé, nous finirons dans un restaurant argentin de viande espagnole ou Maxime trouvera malgré tout quelque chose pour lui !

Vendredi 3 juin. : Jour de demi finale et finale pour tout le monde.

Nous jouons Orange B pour un derby super sympa avec le drapeau breton étalé sur le court durant l’échauffement. Je joue Chris ou je sais que je vais voir quelques endroits du court que je n’ai pas encore visité. Chris ne jouant pas trop vite, cela me permet de voir que ma raquette de secours fait également quelques nicks (mais pas tant que l’autre….) et de lui prendre un jeu. Comme je ne veux pas trop le fatiguer car il a 4 matches dans la journée, je baisse le pied pour le laisser gagner et pas l’entamer physiquement afin qu’il aille nous chercher des médailles !

Xavier joue Jérôme pour une défaite 3/0 et quelques fous rires pendant les échanges. Maxime joue James pour une défaite 3/0 également.

20160603_110745

Nous jouons ensuite la médaille de bronze contre Thales Valence (que nous jouons régulièrement et qui sont toujours aussi sympa) qui espère remporter leur première médaille. Je sais qu’il n’y a pas de gros soucis vu qu’ils ont un effectif très au dessus du notre. Les courts sont très très chaud… Le score sera assez normal : je perds 3/1 contre Hervé. Serge fera admirer sa science du squash contre Xavier pour gagner 3/0. Pierre de retour de blessure mais avec une raquette toujours aussi aiguisée fera de même contre maxime 3/0.

DSC_0022_4

Nous finissons donc 4ème au pied du podium des championnats du monde…. mais avec quel plaisir de partager de tels moments entre nous.

Le resto de Jérôme étant enfin ouvert, nous avons pu vérifier qu’il en valait vraiment le coup avec des spécialités espagnoles excellentes. Merci Jéjé !

Le samedi sera réservé à la récupération de sommeil, à une baignade pour certains, et aux emplettes.

Article rédigé par Philippe (dit Papa), un président heureux !

PS : le resto de jérome

DSC_0030_2